« Je suis addicte depuis 3 ans et je ne souhaite pas m’en défaire »

Le flow ou l’état de grâce – Maxitalents et le Cercle des Managers éclairés

😮Quand on entend parler des addictions, c’est souvent sous un angle négatif. 

“On dit d’ailleurs que ce n’est pas bon pour la santé”.

🙃Et bien moi, j’ai trouvé une addiction bonne pour la santé et dont il est difficile de s’en défaire quand on l’a ressenti dans son corps.

😍 Le #flow, connaissez-vous ?

🤗 Depuis que j’ai présenté mon protocole de coaching basé sur le #corps devant 130 coachs lors des estivales du CIC – Centre International du Coach , j’ai découvert ce que c’était pour moi. 

Quelques mois plus tôt, j’avais entendu parler de ce concept de façon théorique. Et par expérience, c’est quand je vis sensoriellement les méthodes, que j’ai la capacité de les comprendre.

Si je décris cette expérience émotionnellement, je pourrais commencer par exprimer les points suivants :

  • Je n’avais aucune attente
  • Le sujet me motivait pleinement et était aligné avec mes valeurs
  • J’avais le trac +++ et cela a duré plusieurs heures, en attendant le temps de mon passage
  • J’ai fait une présentation expérientielle, en utilisant plusieurs media : de la musique, du mouvement, de l’humour, des images… J’ai, d’ailleurs, commencé par mettre une musique culte en entrant sur scène.
  • Pendant cette heure de présentation, je me suis sentie dans une bulle avec l’auditoire et le temps n’existait plus – comme arrêté.
  • Je ressentais des papillons dans le ventre +++ 

Ma #définition du flow pourrait, alors, être : 

  • « Réaliser une action qui :
  • a du #sens pour moi (sentiment d’alignement),
  • nourrit mes #valeurs (servir les autres),
  • me fait oublier le reste du #monde (me sentir dans une bulle),
  • me fait éprouver une #joie profonde.

Depuis 2019, j’ai continué à vivre des moments de flow et je suis d’ailleurs à la recherche de ces moments « magiques » où le temps est suspendu.

Car quand « on goutte à cet état de grâce, on pourrait bien y devenir addict ». Dans cette newsletter, je vous en partage quelques-uns. 

Mais avant, de quoi s’agit-il ? 

« le flow, c’est comme être porté comme par le courant dans une rivière ».

Le psychologue Mihály Csíkszentmihályi

Selon Wikipédia, en psychologie positive, le flow – mot anglais qui se traduit par flux –, ou la zone, est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité et qu’elle se trouve dans un état maximal :

  • de concentration,
  • de plein engagement
  • et de satisfaction dans son accomplissement.

Fondamentalement, le flow se caractérise par l’absorption totale d’une personne par son occupation. Atteindre le flow se dit aussi « être dans la zone ».

Quand je parle du flow, c’est encore une notion assez peu connue. Pourtant, il est vraisembable que plusieurs personnes y aient goûté, à des niveaux d’intensité et de durée différents.

Car le flow est un état totalement centré sur notre motivation, nos centres d’intérêts, nos passions. Il se retrouve dans différents domaines, l’art, la musique, la spiritualité, le sport, l’éducation, la séduction, etc.

Cheminer vers ce qui nous crée une joie profonde pourrait bien faire partie du chemin du bonheur.

Qui n’aurait pas envie de vivre au quotidien une immersion totale, employant les émotions au service de la performance et de l’apprentissage.

Car, comme l’ajoute le psychologue Mihály Csíkszentmihályi, « dans le flow, les émotions ne sont pas seulement contenues et canalisées, mais en pleine coordination avec la tâche s’accomplissant. Le trait distinctif du flow est un sentiment de joie spontané, voire d’extase pendant une activité ».

Quelles sont les composantes ?

Jeanne Nakamura et Csíkszentmihályi ont identifié six aspects entourant une expérience de flow :

  1. concentration intense focalisée sur le moment présent ;
  2. disparition de la distance entre le sujet et l’objet ;
  3. perte du sentiment de conscience de soi ;
  4. sensation de contrôle et de puissance sur l’activité ou la situation ;
  5. distorsion de la perception du temps ;
  6. l’activité est en soi source de satisfaction.

Ces aspects peuvent être présents indépendamment les uns des autres, mais seule la combinaison de plusieurs d’entre eux permet de constituer une véritable expérience de flow.

Et vous, quels sont les moments de flow que vous avez vécus ? Comment faites-vous pour les vivre et revivre au quotidien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de nous  

Le Cercle des Managers Eclairés est un programme de développement de la personnalité managériale, porté par la société MAXITALENTS.

Liens utiles 

Mentions légales
Politique de confidentialité
MaxiTalents

En savoir plus 

Tous droits réservés - 2021 © Cercle Managers Eclaires

By Romain Dias